Au service du developpement
local & citoyen

Vous êtes ici

Éducation

L’appui à l’éducation, enjeu de développement et vecteur d’échanges Sud/Nord

Durant les dix dernières années, l’Etat du Sénégal a déployé beaucoup d’efforts pour augmenter le taux de scolarité du pays avec des résultats encourageants dans l’élémentaire. Cela s’est traduit par augmentation de la demande au niveau du cycle secondaire. Les programmes de coopération décentralisée de la Drôme et de l’Ardèche, dont la mise en œuvre est confiée à ADOS, ont accompagné ces efforts dans la région de Matam, ces dernières années. C’est ainsi qu’ADOS a accompagné la réalisation de plusieurs écoles et collèges dans la région de Matam, participant ainsi à l’augmentation du taux brut de scolarisation qui est passé de 45% à 89% entre 1999 et 2010.

Le collège de Soringho, Sénégal

 

Ces programmes accompagnés par ADOS, ont consisté à la réalisation de plusieurs écoles et collèges, permettant ainsi :

  • d’augmenter la capacité des écoles et collèges et de favoriser les scolarisations des enfants, en particulier des jeunes filles,
  • d’améliorer les conditions d’étude et la qualité de l’enseignement,
  • de réduire l’enclavement numérique de certaines zones de la région de Matam (Wodobéré et Soringo).

La mise en œuvre de ces projets fait l’objet d’un partenariat étroit entre ADOS, l’Inspection d’Académie de Matam et les collectivités locales partenaires de la Drôme ou de l’Ardèche. Pour l’ensemble des projets, l’Etat assure le recrutement des enseignants et prend en charge les équipements (tables-bancs et mobilier de bureau), alors les constructions initiées par les collectivités locales ou communautés villageoises sont financés par ces dernières, avec le soutien des départements Drôme et Ardèche, via leur opérateur ADOS.

Ces projets d’amélioration de l’accès à l’éducation à Matam constituent un bon moyen de rapprochement entre les territoires. En effet, les établissements qui sont créés sont mis en lien avec des établissements de Drôme-Ardèche via des échanges autour de thèmes pédagogiques animés par ADOS. Cette ouverture de la région enclavée de Matam, vers l’extérieur, est une source supplémentaire de motivation des enseignants et des élèves dans leur investissement scolaire.

Retrouvez nous sur Facebook